Portes closes aux Archives de Lille

— 

Pas de Journées du patrimoine aux Archives municipales de Lille. Tout le week-end, le service était en grève pour protester contre les mauvaises conditions de travail. Les visites prévues ont été reportées. « C'est la première fois que nous nous mettons en grève et il fallait profiter de cet événement pour mettre en lumière nos problèmes », s'excuse presque le délégué SUD.
Les griefs sont nombreux. D'abord, les effectifs : 7 personnes à Lille, alors qu'à Rennes ou à Nantes, ils sont le double. Ensuite, les moyens d'archivages sont arrivés à saturation, « avec des risques d'erreurs dramatiques pour certains documents », déplore le délégué. Dominique Plancke, élu (Verts) chargé du Patrimoine à la ville, en convient : « Un déménagement provisoire est prévu très bientôt dans l'ex-lycée Jean-Macé avant que les Archives ne s'installent définitivement dans l'actuel musée d'histoire naturel. » Et pour les effectifs ? « La question est prise en compte » se contente de répondre l'élu.G.D.