Un village d'Artois attend toujours son musée

— 

C'est un peu le lieu oublié de ces Chemins de mémoire. Il y a deux ans, le petit village de Bullecourt (à peine 300 habitants), près d'Arras, obtenait du gouvernement australien de 300 000 € (soit la moitié du budget) pour bâtir un musée dans sa commune. Car, lors de la Première Guerre mondiale, Bullecourt fut le théâtre d'une sanglante bataille mettant aux prises Allemands et Australiens.
Mais, depuis, le village, trop petit pour supporter le poids financier d'une telle entreprise, a vu le projet lui échapper et les collectivités locales traîner la patte. Au point que l'Australie commence à s'impatienter. « Le projet se fera, promet Jean-Marie Prestaux, directeur de l'office de tourisme d'Arras. Le retard est simplement dû à des ajustements sur la muséographie ».G.D.