Dépoussiérer l'entreprise par le théâtre

©2006 20 minutes

— 

Aide ton salarié et ton salarié t'aidera

C'est l'une des idées-phare distillée dans la pièce de théâtre spécial patrons, en avant-première nationale demain soir au Grand Palais de Lille

Un drôle de métier, ou les tribulations de Claude-Jean Desvignes, jeune dirigeant se joue à guichet fermé

Le premier rôle ? Un entrepreneur de 42 ans qui se remet en question après avoir perdu son plus gros client

Relations avec ses salariés, ses fournisseurs, ses clients, mais aussi avec la société civile et l'environnement : la pièce met en scène un management plus humain, moins axé sur le profit à court terme

En coulisses, le Centre des jeunes dirigeants d'entreprises (CJD), l'association de 2 700 cadres et entrepreneurs, milite pour la « performance globale »

« A moyen terme, ça paye » assure Yann Orpin, le gérant de Cleaning, une grosse PME de nettoyage industriel basée à Loos

Loin de se satisfaire des « clones » sans histoires, mais peu motivés, Yann embauche des handicapés, des RMistes, des plus de 50 ans, des femmes isolées

« Quitte à s'adapter au salarié

Lui donner les machines, les produits, les formations, voire les conseils bancaires et juridiques dont il a besoin

Même les horaires : pour qu'elle s'en sorte, je fais travailler une alcoolique à jeun, tôt le matin

» Résultat : plus d'efficacité et de responsabilités, peu d'absentéisme et de plaintes

« Le client est ravi, nous avons gagné 30 % de chiffre d'affaires

» A défaut de voir la pièce au théâtre, le journal intime de Claude-Jean Desvignes se trouve déjà en librairie

Raquel Hadida

inspiration Dirigeant de la société Norsys basée à Ennevelin, Sylvain Breuzard est l'ancien président du CJD (de juin 2003 à juin 2005). A l'origine du livre, il vient de mettre en place un recrutement par CV anonyme.