Sans bras ni jambes, il défie la Manche

— 

C'est un défi hors norme qu'il prépare depuis deux ans. Philippe Croizon, un homme de 42 ans amputé des quatre membres, s'apprête à traverser la Manche à la nage à partir de mercredi. L'idée a germé il y a seize ans alors qu'il était sur son lit d'hôpital après son terrible accident, une électrocution par une ligne à haute tension alors qu'il démontait une antenne de télévision.
Pour réaliser son défi, Philippe Croizon a fait concevoir des prothèses fixées à ses moignons de jambes. Ses moignons de bras ne lui servent pas à avancer mais lui permettent de trouver l'équilibre et de ne pas souffrir du mal de mer. Il s'est entraîné pendant deux ans jusqu'à 30 heures par semaine. En août, il avait réalisé un aller-retour à la nage en 12 heures entre Noirmoutier et Pornic. Sa nage atteint 3 km/h contre 4 à 5 km/h pour les valides. Il table sur un durée de 24 heures pour traverser la Manche au départ de Folkestone (Angleterre), pour une arrivée entre Wissant et le cap Gris-Nez.