Une explosion due au gaz à Douai

Olivier Aballain

— 

Une vingtaine de logements ont été endommagés par la déflagration autour de l'immeuble « Limousin ».
Une vingtaine de logements ont été endommagés par la déflagration autour de l'immeuble « Limousin ». — M. Libert / 20 Minutes

Un immeuble ravagé, tout un quartier de Douai touché. Une explosion de gaz s'est produite à 1 h 30 dans la nuit de samedi à dimanche, dans un immeuble HLM du quartier Faubourg-de-Béthune. La déflagration est intervenue dans l'appartement d'un homme d'une quarantaine d'années, hospitalisé dans un état grave. Une femme de 40 ans, qui résidait au dessus, était elle aussi dans un état grave au CHRU de Lille, hier soir. Touchée au foie, elle habitait avec ses deux enfants, plus légèrement blessés.
La structure de l'immeuble étant affectée, celui-ci devra être rasé dans les prochains jours. En comptant l'immeuble voisin, également menacé, ce sont dix-huit familles que le bailleur Partenord doit reloger dans l'urgence. « Une réunion est prévue demain », précise Partenord.

« Ça a senti le gaz toute la journée »
En attendant, dès hier matin, la population du quartier apportait vivres et vêtements sans discontinuer au centre social. Comme Karim, de nombreux riverains racontent d'ailleurs que « plusieurs jeunes ont aidé les habitants à quitter l'immeuble avant même l'arrivée des pompiers ».
Mais au matin, une question était sur toutes les lèvres : accident ou suicide ? D'après Céline, locataire de l'immeuble, « ça a senti le gaz toute la journée de samedi ». Les canalisations ont été mises hors de cause par GRDF. Mais l'appartement d'où est partie l'explosion disposait d'une bouteille de gaz. Le parquet de Douai a ouvert une enquête. S'il s'agit d'une tentative de suicide, son auteur peut être poursuivi pour mise en danger de la vie d'autrui.