La compagnie Ferries LD Linesva indemniser les commerçants

— 

Les liaisons avec Douvres sont arrêtées.
Les liaisons avec Douvres sont arrêtées. — DR

C'est l'effet collatéral de la fin des liaisons transmanche pour les passagers. Une vingtaine de commerçants boulonnais ont vu rouge après l'annonce de la compagnie LD Lines. Ils avaient financé une campagne de communication, dix mille coupons publicitaires censés être distribués aux passagers et offrant des réductions dans leurs commerces. Chaque annonceur avait investi 600 € dans l'opération. « Les coupons n'ont pas été tous distribués, c'est quand même gênant », remarque Laurent Wacogne, le patron du restaurant de la Plage.
Or, moins d'une semaine après avoir relaté leurs mésaventures dans la presse régionale, les annonceurs ont obtenu gain de cause : ils seront remboursés. « Il n'y pas de raisons que notre collaboration avec eux se termine sur un couac », rassure LD Lines. Une « sortie en beauté » saluée par Pierre Charlaté, le président de l'union commerciale de Boulogne. Et les coupons devraient même être distribués, à l'office de tourisme ou encore à Nausicaa, voire sur une autre ligne LD Lines, Ostende-Ramsgate. « C'est plus loin de Boulogne, mais cela peut donner envie de venir », espère Laurent Mazouni, manager de ville à la CCI. Pas sûr que cela suffise à rassurer les commerçants qui lorgnaient sur la clientèle anglaise. A Boulogne, la rentrée a un goût amer.Gabriel Thierry