Pour déguster de bonnes moules-frites

G.T.

— 

C'est l'incontournable repas de la Braderie de Lille. Ce week-end, impossible d'échapper à un plat de moules-frites. Mais attention, il vaut mieux « aller dans les restaurants qui servent ce plat habituellement », conseille Floriane Gabriels, « madame Braderie de Lille » à la mairie. Olivier, un Lillois, lui, est persuadé d'avoir « la » bonne adresse, « le Pot Beaujolais, rue de Paris, et ses moules du Mont-Saint-Michel ».
Pas de souci sur la qualité des moules : a priori, le risque d'indigestion est « quasiment à zéro, rassure Alain Petitprez, chef du service de sécurité sanitaire des aliments, à la direction départementale des services vétérinaires du Nord. Il y a des contrôles poussés sur l'ensemble des produits et les gros arrivages se font le jeudi ou le vendredi ». Et pour les frites ? « Elles doivent être, bien évidemment, croustillantes sans être brûlées avec une chair cuite à cœur », détaille Alain Petitprez. On s'en lècherait les doigts !