se laisser emporter par la foule en toute tranquillité

Gaëtane Deljurie

— 

Il reste peu de place à l'improvisation.
Il reste peu de place à l'improvisation. —

Avec ses deux millions de visiteurs, la Braderie ne laisse que peu de place à l'improvisation. Nos conseils pour éviter les galères.

Rues à fuir. Aux heures de pointe, évitez la place Rihour, l'un des endroits les plus fréquentés de la Braderie. Contournez autant que possible les rues de Béthune et Gambetta. Préférez certains endroits moins bondés, comme les boulevards Louis XIV, Victor-Hugo ou l'Esplanade.

Perdus et (re)-trouvés. Le service municipal des objets trouvés est situé rue Frédéric Combemale à Lille. Si vous avez égaré des effets personnels ou si vous avez trouvé un objet n'hésitez pas à leur téléphoner : 03 20 50 55 99.

Premiers secours. Les postes de secours sont situés aux endroits stratégiques, à l'intersection de la rue de Paris et de l'avenue Kennedy, face à la gare Saint-Sauveur, au bout de la place Louise-de-Bettignies, place de la gare. Gardez précieusement sur vous le plan de la Braderie.

Halte aux déchets ! Des bennes et des poubelles seront placées un peu partout. La nouveauté de cette année est l'installation de 2 000 grandes boîtes en carton prévues pour collecter les emballages recyclables. Moins de déchets par terre, c'est aussi moins de blessures aux pieds.

Havres de paix. Pour respirer un peu, direction la gare Saint-Sauveur (samedi de 14 h à 2 h et dimanche de 10h à 23 h). Vous pourrez y déguster les fameuses moules-frites et profiter gratuitement de l'exposition Dancing-Machine. Le parc Henri Matisse et ses huit hectares de jardins, derrière la gare TGV, est particulièrement propice à un repos bien mérité.

Pause-pipi. Des toilettes publiques avec points d'eau et espaces de détente seront mis à disposition gratuitement. Pour une urgence, n'hésitez pas à entrer dans les bars, les murs ou les espaces verts seront ainsi préservés ! W