La ville attend son heureà Wazemmes

— 

Patience, patience. Jacques Mutez, conseiller délégué au Commerce à la ville de Lille, attend son heure devant le Bazar de Wazemmes. Le tribunal administratif de Lille a confirmé, le 22 juillet dernier, la préemption du bâtiment par la ville de Lille. La municipalité avait pris la décision de préempter en décembre 2007, dix mois après la fermeture du Bazar, afin de maîtriser l'environnement commercial des halles. Le propriétaire, un promoteur, a jusqu'au 22 septembre pour déposer un appel. Ensuite, la mairie pourra examiner les candidats à une reprise. Jacques Mutez espère l'installation d'une enseigne « d'équipement de la maison », selon lui « en cohérence avec l'offre alimentaire autour des halles ». D'après l'élu, plusieurs enseignes se sont déjà portées candidates à l'installation dans les 1 700 m2 du magasin, réserve comprise. « Evidemment, ce sont des structures assez grosses ». La mairie avait préempté le bâtiment pour 2,1 millions d'euros.O. A.