Le train français à la conquête de la Belgique ?

— 

Ce nouveau matériel, c'est aussi la possibilité pour la SNCF de conquérir les voies belges où le réseau électrique est de 3 000 V au lieu des 25 000 V qui alimentent les lignes dans la région. Le système bi-courant y sera toutefois inefficace, puisque compatible seulement avec le 1 500 V. Mais la conversion en mode diesel permettra aux trains de franchir la frontière : pas très écolo, mais économiquement intéressant. D'autant que les trains belges sont un peu vieillissants. « L'homologation est en cours. Nous devrions l'obtenir courant de l'année prochaine », espère un ingénieur de Bombardier. Contactée à plusieurs reprise, la SNCB (les chemins de fer belges) n'a pas souhaité commenter. De l'autre côté de la frontière non plus, la concurrence n'est pas vue d'un très bon œil...G. D.