SeaFrance en redressement judiciaire

— 

La compagnie de ferries SeaFrance a finalement été placée hier en redressement judiciaire, à sa demande, par le tribunal de commerce de Paris. Filiale à 100 % de la SNCF, elle a annoncé début juin vouloir se séparer de la moitié de ses effectifs, car elle connaît depuis un an et demi de grandes difficultés de trésorerie. Le 11 juin, un plan de sauvegarde de l'emploi qui prévoit la suppression de 725 postes sur 1 580 avait été adopté en comité d'entreprise. Ce plan doit être discuté en comité d'entreprise lors de trois réunions en juillet en vue d'un accord définitif avec les organisations syndicales d'ici à la fin du mois. L'entreprise dispose d'un peu plus de deux mois pour présenter un projet industriel viable avec l'aide financière de la SNCF, la fin de la période d'observation étant fixée au 15 septembre. Un tout premier plan d'économie avait été présenté dès février 2009. La direction espère que le dernier projet permettra un retour à une exploitation positive « d'ici deux à trois ans ».