Des étudiants démobilisés

©2006 20 minutes

— 

Les premiers concernés ne sont pas forcément les plus mobilisés

C'est le constat tiré par des organisations estudiantines qui ont appelé à manifester aujourd'hui contre le CPE

« Ils ne paraissent pas trop intéressés par le CPE, indique un membre de l'Agel-Unef de Lille-I

Ils pensent à leurs études et ne se soucient pas de leurs futures conditions d'embauche

» Et ce n'est pas faute d'avoir essayé : depuis dix jours, des milliers de tracts ont été distribués et plusieurs assemblées générales ont eu lieu pour dénoncer ce contrat

« Les étudiants sentent que le CPE va les installer dans la précarité mais ils se disent qu'il suffit de s'accrocher pendant deux ans, constate Simon Fournier, de SUD à Lille-III

Il y a un certain fatalisme qui s'installe

C'est dur de se battre contre ce sentiment

» Le combat est inverse pour l'UNI, la droite universitaire, qui, depuis quinze jours, multiplie les campagnes en faveur du CPE

« C'est un véritable CDI qui va permettre aux jeunes de sortir de la voie des stages et des CDD et qui présente de véritables garanties, estime Olivier Vial, de l'UNI

Nous expliquons tout ça aux jeunes pour qu'ils soient moins nombreux dans la rue

» F B

Lire aussi page 7