Collège occupé à Béthune

©2006 20 minutes

— 

« Nous poursuivons la réunion depuis mardi dernier en attendant d'être entendus

» Les enseignants du collège Paul-Verlaine de Béthune occupent depuis près d'une semaine leur établissement

« Nous voulons être classés en zone d'éducation prioritaire (ZEP) afin de bénéficier de moyens supplémentaires, réclame Luc Melin, l'un des profs

Nous ne pouvons pas accepter la suppression des quatre postes que nous a annoncée l'inspection académique mardi dernier

» Situé dans une zone urbaine sensible, le collège accueille principalement des enfants issus de familles défavorisées

En attendant une réaction du rectorat, les enseignants ont choisi de ne plus quitter les lieux

Elus locaux et parents d'élèves les soutiennent

V V