Précarité et Constitution au menu du 1er Mai

© 20 minutes

— 

Le cortège était ouvert par une quarantaine de lycéens proclamant « Tous ensemble, salariés, chômeurs, retraités, lycéens, étudiants, luttons pour un autre présent ». Quelque 550 personnes selon la police, plus d’un millier selon les organisateurs, ont manifesté à l’occasion du 1er Mai hier à Lille pour défendre « l’emploi » et dire « “non” à l’Europe libérale » et à la précarité. A l’appel de la CGT, de la CFDT, de l’Unsa, de la FSU et de SUD-Solidaires, les manifestants arboraient des pancartes prônant le « “non” à la Constitution européenne », protestant « contre la fermeture des classes » ou rappelant l’opposition des syndicats à la suppression du lundi de Pentecôte férié. (avec AFP) (lire aussi page 4)