Commerce équitable: quand les femmes s’en mêlent

© 20 minutes

— 

« Quinze jours pour rappeler que l’homme le plus pauvre est une femme. » Stéphane Le Borgne, président de l’association Artisans du Monde Lille, a tenu à rappeler quelques faits marquants en ouverture de la Quinzaine du commerce équitable, qui se tient depuis samedi et jusqu’au 15 mai dans la métropole lilloise : « Alors que les femmes fournissent deux tiers de la force de travail, elles ne gagnent que 10 % du revenu mondial... et ne possèdent que 1 % des terres. » Placée sous le signe des femmes, cette quinzaine nordiste accueillera notamment Deepali Singh, l’une des responsables de l’association Equitable Marketing Association (EMA) qui fédère 2 500 artisans en Inde. Une mobilisation qui n’est pas vaine, rappelle Francis Louchez, du Comité catholique contre la faim et pour le développement : « En faisant pression sur les distributeurs et en sensibilisant le public, nous avons fait passer le nombre de tonnes de café vendu sous le label équitable Max Havelaar de 77 en 1997 à 2 500 en 2004. Le lancement du coton équitable devrait connaître le même succès avec, par exemple, du coton hydrophile à démaquiller ! » Autre bon plan : l’opération « de l’équitable dans nos assiettes », menée dans quatre restaurants lillois (Le Pousse Pousse, El Pueblo, L’entre... Mondes et la Galette de Moulins), qui proposeront pendant quinze jours rencontres et menus à la sauce « équitable ». O. A.

programme L’Edhec organise ce soir à 18 h 30 un débat sur les enjeux du commerce équitable (58, rue du Port à Lille). Et la mairie de Tourcoing propose demain à 18 h 30 une rencontre avec Deepali Singh. Même chose mercredi à Lille à 19 h 30 au cinéma l’Univers. Rens. : www.artisansdumonde.org.