Les matières dangereuses mises à l’écart de Lille ?

© 20 minutes

— 

Le contournement de l’agglomération lilloise par l’A1, l’A27 et l’A22 sera à privilégier pour le transport de matières dangereuses. C’est la réponse apportée à l’Assemblée nationale début avril par le secrétaire d’Etat aux Transports, François Goulard, à Christian Decocq. Le député UMP du Nord, qui s’alarmait de voir « mille poids lourds transportant des matières dangereuses traverser chaque jour l’agglomération lilloise », compte interroger Pierre Mauroy (PS) à ce sujet lors du conseil de communauté urbaine que l’ancien maire de Lille présidera ce soir.