La région obtient des concessions de la SNCF

©2006 20 minutes

— 

« Le Nord-Pas-de-Calais est la région du TGV

» Daniel Percheron, président (PS) du Conseil régional, était radieux hier en annonçant avoir réussi à faire fléchir la SNCF : entre Arras et Valenciennes, un seul aller-retour sera supprimé sur les neuf quotidiens (contre trois suppressions annoncées par la SNCF), tout comme sur Paris-Dunkerque (où deux suppressions étaient prévues)

De plus, ces suppressions, effectives en juin 2007, seront remises en cause à la fin 2007 avec l'arrivée de rames neuves (des liaisons TGV-Est seront d'ailleurs établies entre Lille, Reims et Nancy)

Autre point de désaccord sur lequel Daniel Percheron affirme avoir obtenu gain de cause : les arrêts de l'Eurostar à Calais

Ceux-ci sont critiqués par les Britanniques depuis qu'ils ont adapté leur réseau à la grande vitesse

Au cas où l'Eurostar ne s'arrêterait plus à Calais, des trains Paris-Calais seront mis en place en compensation, assure le président du conseil général

Enfin, il sera possible, à partir de cet été, d'effectuer le trajet Arras-Lille en TER-GV (23 min) alors que jusqu'à présent seul le Lille-Arras était praticable avec ce type de train

Cerise sur le gâteau : le service TER-GV, initié par le Conseil Régional, fait désormais officiellement partie de la SNCF

Olivier Aballain