L'ordre blanchit le gynéco

©2006 20 minutes
— 

Le docteur Frédéric Velu ne sera pas sanctionné par ses pairs

Ce gynécologue-obstétricien, mis en cause pour le décès d'une mère et de deux nouveaux-nés à la clinique de la Tamise à Calais, comparaissait, samedi, devant l'ordre régional des médecins à Lille

Celui-ci a invoqué la loi d'amnistie d'août 2002 pour justifier sa clémence

« Je suis déçu », a commenté Stéphane Debruyne, déjà débouté par la cour d'appel de Douai en septembre après avoir mis en cause le médecin dans le décès de sa femme et de sa fille en 2000

« C'était la dernière chose à tenter », a conclu le plaignant

Suspendu par la clinique de la Tamise, Frédéric Velu exerce toujours à Liévin et à Lens

En décembre 2004, il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et à cinq ans d'interdiction d'exercer, pour homicide involontaire sur un nouveau né dans une autre affaire qui sera jugée en appel le 2 mai

C B