Camphin dans une bonne passe

©2006 20 minutes

— 

Heu-reux

Michel Dufermont, le maire (SE) de Camphin-en-Pévèle, a le sourire

Il y a dix-huit mois, le Losc choisissait de poser ses valises et son centre d'entraînement sur sa commune

Depuis, cette petite bourgade de 1 650 âmes connaît un engouement sans précédent

« C'est une chance exceptionnelle, note l'édile

Particuliers ou investisseurs, aujourd'hui, tout le monde veut venir à Camphin

» A tel point que la commune a réservé, dans son plan local d'urbanisme (PLU), 5 à 7 hectares à des fins commerciales

En face du domaine boisé de Luchin, où les footballeurs du Losc s'entraînent chaque semaine, devraient ainsi s'implanter un supermarché de 1 500 m2, une petite galerie et une station-service

« Je suis persuadé que cela fera revenir les commerçants dans le centre-ville », justifie le maire

Côté particuliers, deux programmes de logements neufs débuteront d'ici à trois mois

Quatre hectares d'espaces verts et quatre-vingt-neuf maisons doivent sortir de terre derrière le domaine de Luchin et sur le lieu-dit Basse-Couture

A 147 e le m2 de terrain nu – soit 20 % en dessous du prix du marché –, « tout a été commercialisé en l'espace de vingt jours », confie Ghislain Gilbert, le promoteur

L'attrait pour Camphin a effectivement un prix

A l'image des communes voisines de la Pévèle, le marché de l'immobilier a connu un bond en avant de 15 % en l'espace d'un an, selon les estimations de la chambre régionale des notaires

Vincent Vantighem

travaux Le corps de ferme ancestral situé au coeur du domaine de Luchin, propriété du Losc, va être rénové d'ici à cet été. Le centre de formation du club devrait, à terme, s'y installer.