Le Conseil d'Etat prononce l'inéligibilité du maire de Hénin-Beaumont

PAS-DE-CALAIS Daniel Duquenne avait été élu en juin 2009 face au FN et au PS...

A Lille, Olivier Aballain

— 

D. CHARLET / AFP

Conformément aux recommandation du rapporteur, le Conseil d’Etat vient de prononcer l’inéligibilité du maire (DVG) de Hénin-Beaumont (30.000 habitants dans le Pas-de-Calais). Daniel Duquenne avait été élu en juin 2009 face au FN et au PS suite à la révocation de son prédécesseur, mis en examen pour détournement de fonds.

>>Retrouvez tous nos articles sur Hénin-Beaumont en cliquant ici.

La procédure au Conseil d’Etat a été initiée par le parti frontiste. Représenté par Marine Le Pen, le FN reprochait à Daniel Duquenne de cumuler sa fonction de maire avec celle de directeur de service au conseil régional, ce qui est interdit par les textes. Il avait démissionné préventivement de son fauteuil de maire il y a dix jours: en restant conseiller municipal, il permettait l’élection d’un nouveau maire sans provoquer de nouvelles élections. Mais le Conseil d’Etat a pris la mairie de court en prononçant l’inéligibilité de Daniel Duquenne avant la séance du conseil municipal prévue ce soir. Ce dernier vient d’ailleurs d’être reporté.


Mots-clés :