Lille

Collège mort aujourd'hui à Calais

Voilà une semaine que le conflit perdure. Les élèves du collège Martin-Luther-King de Calais n'auront toujours pas cours aujourd'hui. Les enseignants ont décidé de poursuivre leur bras de fer avec le rectorat...

Voilà une semaine que le conflit perdure. Les élèves du collège Martin-Luther-King de Calais n'auront toujours pas cours aujourd'hui. Les enseignants ont décidé de poursuivre leur bras de fer avec le rectorat pour réclamer des moyens humains de surveillance supplémentaires.
Depuis le jet de deux bombes artisanales dans la cour de récréation par des élèves il y a dix jours, les profs font valoir un droit de retrait que leur consteste le rectorat. Dans un communiqué de presse, ce dernier affime avoir proposé quelques pistes. « L'utilisation des moyens existants montre qu'il est possible de trouver une autre organisation, de façon à concentrer davantage de moyens sur la surveilance, souligne le rectorat. Un policier référent pourrait aussi être présent de façon plus systématique dans l'établissement ». Autant de solutions refusées par le personnel enseignant. De fait, la rectrice, Marie-Jeanne Philippe, a renoncé à se rendre à Calais aujourd'hui.G. D.