baisse des trafics, hausse des frictions

— 

Après Dunkerque, c'était au tour de la région tout entière de présenter le bilan 2009 des services douaniers vendredi. Et de confirmer la baisse des saisies de stupéfiants, notamment du cannabis. Un phénomène fluctuant puisque lors des quatre premiers mois de 2010, les douaniers ont déjà atteint les statistiques de 2009 grâce à deux prises d'une tonne puis de six cents kilos dans le tunnel sous la Manche. Autre tendance, moins spectaculaire que les interpellations en direct, mais plus efficace : les droits de douane redressés après constatation de fraude ont quasiment doublé (6,1 millions d'euros contre 3,7 millions redressés en 2008) surtout sur les produits pétroliers, le textile et les jouets.
Seul véritable point noir : le refus d'obtempérer, qui a provoqué un tiers d'incidents en plus entre 2008 et 2009. « On a assisté à une multiplication des forcements de barrages lors des contrôles routiers et à deux ouvertures de feu », déplore Philippe Galy, directeur interrégional des douanes.G. D.