La batellerie bloque le Nord

— 

La grève des bateliers qui bloquent depuis lundi la navigation fluviale dans le Nord avec leurs bateaux, faisait craindre hier des « problèmes d'approvisionnement », selon Voies navigables de France (VNF). Au siège national de VNF, à Béthune, on indiquait ainsi que « les quatre points de blocage choisis permettent aux mariniers de bloquer la navigation vers Paris, à toutes les entrées de Dunkerque, et vers les ports de Belgique et des Pays-Bas ». Les bateliers participant aux blocages demandent toujours à être reçus par le ministre des Transports afin de fixer des tarifs minimums pour la profession, victime de la crise économique. En 2009, le trafic fluvial a baissé au niveau européen, faisant chuter les prix. Environ 25 bateaux en grève continuaient de bloquer la navigation hier. Rien qu'à Lille, une quinzaine de bateaux étaient en attente sur l'écluse du grand carré, selon VNF. Le mouvement pourrait s'étendre à la Belgique, et s'amplifier sur la France, notamment en Moselle et dans la région de Rouen, selon Didier Carpentier, un responsable syndical.