Les ex-Stein veulent leur attestation

— 

Ils sont maintenant habitués aux prétoires. Les salariés de l'ancienne usine Alstom-Stein de Lys-Lez-Lannoy avaient rendez-vous avec leur liquidateur, Me Jérôme Theeten, hier à la cour d'appel de Douai. La même cour qui a condamné Alstom en 2008 à 75 000 € d'amende pour les avoir exposés à l'amiante. Hier, ils venaient réclamer du liquidateur les attestations d'exposition qu'ils s'estiment en droit de recevoir. En première instance, le TGI de Lille leur a donné raison. Mais Me Jérôme Theeten conteste. « J'ai repris l'entreprise après leur exposition à l'amiante. Pourquoi ne s'adressent-ils pas à Alstom ? » Problème : pour 159 salariés, la loi précise que c'est bien le dernier employeur qui doit délivrer ces attestations. « Il fait de l'obstruction par principe », estime l'ancien délégué syndical Sylvain Stanesco. Et sans attestation, pas de nouveau job : un nouvel employeur risquerait de se voir attribuer la responsabilité de l'exposition. Décision fin mai.