premières négociations chez SCA

— 

Les discussions risquent d'être houleuses cet après-midi au siège de SCA, à Roissy (Val-d'Oise). Après l'annonce de la fermeture de l'usine de Linselles (Nord) la semaine dernière, le fabricant suédois de couches a prévu de définir aujourd'hui le calendrier des négociations avec les syndicats. Si du côté de FO, on espère encore faire revenir la direction sur sa décision, la CGT préfère avancer quelques propositions. « Aucun licenciement en 2010 comme c'était prévu. Repousser la date de fermeture programmée en avril 2011. Et surtout, obtenir des garanties de réindustrialisation. Pas question qu'on nous fasse le coup de Samsonite* », insiste Boujema Chigri, délégué CGT. Le syndicat menace toujours d'étendre aux 14 sites SCA de France le mouvement de grève entamé jeudi à Linselles. Hier, un collectif de salariés chaperonné par la CGT a été reçu symboliquement par le président de SCA en France.G. D.