Dubout veut son parti

— 

« J'ai fait autant que le facteur Besancenot ». François Dubout, tête de liste des « Ch'tis » était ravi d'obtenir 3 %, même s'il visait les 5. « Nous sommes plombés sur la métropole lilloise, mais il n'y avait aucun bulletin à mon nom à Mons-en-Barœul et Roubaix. Je vais demandé un enquête », prévient-il. En tout cas, ce résultat lui donne des ailes. « C'est un score dû en partie à ma notoriété, mais aussi au fait que nous avons proposé un vrai programme régional ». François Dubout envisage donc de fonder son propre parti dès le mois prochain. « Il ne s'appellera pas les Ch'tis », prévient-il.G. D.