Le parti socialiste écrase ses adversaires

Olivier Aballain

— 

Le plus dur commence aujourd'hui. Pour les vainqueurs socialistes du premier tour (29,2 %), il s'agit de s'entendre avec leurs partenaires (Europe Ecologie, Front de gauche) en vue du second tour. Pour les perdants de la majorité présidentielle (19 %), il faudra convaincre les électeurs que tout n'est pas perdu. Et pour le FN (18.3 %), montrer que la performance d'hier n'est pas celle d'un soir. Evidemment l'ambiance hier était meilleure à gauche. Les colisitiers de Daniel Percheron se satisfont de voir le président sortant arriver en tête, même si le score est sensiblement le même qu'il y a six ans (29,9 % en 2004).

S'entendre à trois
Du côté d'Europe Ecologie, la tête de liste Jean-François Caron estime qu'avec 10,3 % le succès des élections régionales est confirmé. Pourtant, par rapport aux 8,3 % cumulés obtenus en 2004 par les listes Vertes et écolo indépendants, la progression n'est pas bluffante. Idem pour Alain Bocquet et son Front de gauche (10,8 %, contre 10,7 % en 2004). Ces deux-là devront s'entendre avec le PS d'ici demain pour une liste d'union. « Nous partons sur de nouvelles bases, avec un score plus important », a prévenu Jean-François Caron. « Nous serons exigeants sur le contenu des programmes », a également déclaré Eric Corbeaux, colistier d'Alain Bocquet. Les discussions démarraient dès la nuit dernière.Un casse-tête que ne s'imposera pas la liste de Valérie Létard. La secrétaire d'Etat a préservé l'essentiel en battant le FN, ce que n'avait pas réussi Jean-Paul Delevoye en 2004 avec ses 17,3 %. « Je suis la seule à m'être réellement mobilisée contre Marine Le Pen en contredisant ses arguments », expliquait-elle d'ailleurs hier soir. Reste à trouver un second souffle pour le deuxième tour. Liste Ch'tis, Modem ? Ses réserves de voix sont maigres. « Nous avons perdu à la mi-temps, il faut repartir », analysait hier André Flajolet, tête de liste (UMP dans le Pas-de-Calais.Source : Préfecture de région Nord-Pas-de-CalaisRésultats hier à 23hLes résultats du 1er tour

villes

A Tourcoing, la liste PS a récolté 34 % des suffrages, devant la majorité présidentielle à 20,3 % et le FN à 18,3 %. A Roubaix, le PS avec 32,5 % écrase la concurrence. Avec 16,8 %, la majorité présidentielle est même devancée par le FN (17,5 %), Europe Ecologie est arrivé avec 14,7 % des suffrages exprimés.La majorité présidentielle peut se consoler comme d'habitude à Marcq-en-Barœul, qui lui a accordé 44,6% des suffrages, devant le PS à 17,5%.