l'ex-roi du pantalon liquidé à paris

— 

La concurrence lui a coupé les pattes. La marque de pantalons Bernard Zins a été liquidée en toute discrétion le 12 janvier dernier par le tribunal de commerce de Paris. La société était en redressement judiciaire depuis près d'un an. Fondée en 1967, la marque originaire de la région s'est longtemps illustrée dans la fabrication de pantalons masculins haut de gamme (environ 200 €). Certains modèles étaient d'ailleurs réalisés sur mesure, comme chez le tailleur. Sa réputation l'avait conduite à collaborer avec des grandes griffes, comme Lanvin, Cardin ou Yves Saint Laurent. Mais pour réduire ses coûts de fabrication, l'entreprise avait fermé son atelier lensois (200 personnes) en 2006 et délocalisé sa confection au Maghreb. Un an plus tard, le fabricant de costumes Ecce l'avait imitée en externalisant son atelier de Poix-du-Nord (147 salariés) en Pologne. Depuis, il n'y avait plus du tout d'usines de confection de textiles masculins dans la région.T. B.