« Aucune mainmise de Lille 3000 »

Recueilli par Gilles Durand

— 

E. DELPIERRE / 20 MINUTES

Lors du conseil municipal d'hier,

la ville de Lille a décidé d'augmenter la subvention de l'association Lille 3000. Elle passe de 1,4 à 1,9 million par an. Pour quelle raison ?

Nous préparons la prochaine édition de Lille 3000 qui aura lieu en 2012 en parallèle aux jeux olympiques de Londres. Nous anticipons la montée en puissance car on va repartir sur une grosse programmation de sept mois. Cela évite de tout verser d'un coup. On ne connaît pas encore les projets, mais le thème devrait tourner autour du fantastique.

Autre décision prise hier :

confier à Lille 3 000 la gestion de Saint-Sauveur.

Quelle sera sa mission exacte ?

La ville continue à gérer le lieu. Lille 3000 va coordonner la programmation de la prochaine saison culturelle qui va s'étendre de mars à octobre. Une quarantaine d'associations vont y participer. Pour cela, Lille 3000 dispose d'un budget spécifique supplémentaire de 1,5 million.

C'est une délégation de service publique à Lille 3000 ?

Non, car c'est un projet qui ne dure que six mois. Nous n'avons fait que répondre à une demande de Lille 3000 qui a déjà prouvé son savoir-faire dans ce domaine. Il n'est pas question de créer une nouvelle Maison Folie avec une équipe de programmation attitrée. Saint-Sauveur est un lieu qui va évoluer. C'est un quartier sur lequel il faudra réfléchir. Nous tentons de mettre en place une expérience nouvelle.

On va encore dire que Lille 3000 monopolise les budgets...

Personne ne peut s'en plaindre. Les associations vont bénéficier de cette augmentation budgétaire. Il n'y a aucune mainmise de Lille 3000. Sa part reste très faible par rapport au 40 millions de subventions annuelles pour la culture. En comparaison, l'éducation artistique représente environ 10 millions. W