Nouvelle grève au CHRU de Lille

— 

Après les permanenciers auxiliaires de régulation médicale (Parm), c'est au tour des agents de sécurité de se faire entendre. Une cinquantaine d'agents de sécurité de l'unité incendie du CHRU de Lille seront en grève reconductible dès ce matin. Ils avaient déjà dénoncé le problème de sécurité des agents en 2000. Sans qu'aucune mesure ne soit prise depuis. Par exemple, un agent effectuant une ronde de nuit doit toujours à la fois conduire et surveiller. Cela pose un problème de sécurité, explique le syndicaliste CGT Christophe Parigot : « Nous sommes des cibles potentielles en cas d'acte de malveillance. » Les agents de sécurité voudraient donc travailler en binôme, comme les policiers, mais cela requerrait plus d'effectifs. Option que la direction n'envisage pas. Ni la reconnaissance du rôle d'encadrement des chefs d'équipe de l'unité incendie d'ailleurs. Ils réclament un reclassement de leur métier, actuellement en catégorie C (niveau brevet ou CAP/BEP), en catégorie B (niveau bac, bac + 2 ou équivalent). W

H. F.