Un corps dérobé à la morgue de l'hôpital de Valenciennes

— 

Ils voulaient récupérer le corps de l'un des leurs. Hier, vers midi, des gens du voyage s'affrontent aux forces de police à la morgue de l'hôpital de Valenciennes. Objet de la querelle : la dépouille d'un homme de 30 ans. Originaire de Bruay-sur-Escaut, ce dernier était décédé, vendredi, à son domicile après un accident de voiture. Le procureur de Valenciennes avait alors demandé une autopsie pour déterminer les causes exactes de cette mort. Une décision mal interprétée par la famille du défunt qui craignait de ne jamais revoir le corps. Après un affrontement avec la police à l'hôpital, la famille a réussi à s'enfuir avec le cadavre dans une camionnette. Mais pour le procureur Vincent Lesclous, qui n'envisage aucune poursuite, « il y a eu beaucoup de bruit pour rien dans cette affaire ». En fin d'après-midi, les policiers persuadent la famille de restituer le corps le temps de l'autopsie. Avec la promesse que le défunt retrouve son domicile familial au plus tard aujourd'hui. W

H. F.