Un crucifix placardisé

— 

C'est l'histoire d'un crucifix dans un placard. En 2007, une institutrice à la retraite s'insurge contre un crucifix fixé sur les murs de la cantine scolaire de Wandignies-Hamage, près de Marchiennes. Face au refus du maire de le retirer, Lucie Vanstaurts saisit le tribunal administratif de Lille. Celui-ci donne raison à la plaignante, en février 2009. Mais le maire, faisant appel de la décision, trouve un subterfuge : mettre le Christ dans un coffrage. Le 29 décembre, la cour administrative de Douai confirme la décision du tribunal administratif et condamne la ville à 1 500 euros de dommages et intérêts. Daniel Dubois, de l'association Libre pensée, s'est dit « heureux que la loi de 1905 s'applique enfin ». W

Hélène Fargues