Trop d'aides peuvent tuer l'aide

— 

Rembourseront, rembourseront pas ? Des bénéficiaires de l'allocation personnalisée d'autonomie reçoivent depuis quatre ans un courrier du conseil général du Nord leur demandant de rembourser un trop perçu. Environ vingt mille dossiers sont concernés pour un recouvrement de 24,5 millions d'euros. Un quart de la somme a déjà été récupéré, d'après le département.

Or, un article de La Voix du Nord, paru dimanche, met le feu aux poudres en évoquant le cas d'une nonagénaire de Maubeuge décidée à ne pas payer, le délai de prescription étant expiré. La démarche du conseil général serait-elle abusive ? Apparemment non. « La récupération de sommes indûment versées participe à la bonne gestion de l'argent public », plaide Bernard Derosier. Le hic, c'est que le tribunal administratif a dû statuer sur le bien-fondé de cette opération. D'où les délais à rallonge. Reste aujourd'hui à savoir si les allocataires, qui ne roulent pas sur l'or, sont capables de rembourser. W

Gilles Durand