à Arques, Klimato ferraille contre Incinérator

— 

Près de 400 personnes ont manifesté, hier, avec le géant en carton Klimato, devant la mairie d'Arques contre l'incinérateur Flamoval.
Près de 400 personnes ont manifesté, hier, avec le géant en carton Klimato, devant la mairie d'Arques contre l'incinérateur Flamoval. — C. DHALLUIN / 20 MINUTES

Un incinérateur qui fait peur. Les opposants au projet Flamoval, qui doit voir le jour à Arques d'ici à 2012, ont reçu, hier, le soutien d'un personnage singulier : Klimato. Ce géant de carton, fabriqué en septembre à Tourcoing, est chargé de porter la bonne parole sur l'environnement (lire encadré).

« L'entêtement des élus et du préfet sur Flamoval est ridicule. Cette solution pour traiter les déchets est d'un autre âge », estimait la sénatrice (Verts) Marie-Christine Blandin, une des 400 manifestants réunis hier devant la mairie d'Arques. L'implantation de cet incinérateur, aussi nouvelle génération soit-il, est loin de faire l'unanimité, comme en témoignait la présence d'une dizaine de maires des communes voisines. L'usine agroalimentaire Bonduelle, installée à Renescure, à 5 km d'Arques, menace toujours de fermer ses portes au moindre problème. « Pas question de baisser les bras », confirme le maire de Renescure, Jean-Pierre Decool. Un recours contre le projet a été déposé, la semaine dernière, au tribunal administratif. W

Gilles Durand