Sans titre 365786

— 

E. DELPIERRE / 20 MINUTES

Yves Jadé, secrétaire départemental adjoint FSU-SNUipp.

« Dans le premier degré, c'est la formation des enseignants, l'avenir des IUFM (Instituts universitaires de formation des maîtres) qui pose problème. Il y a une grosse dizaine d'années, ils ont remplacé les écoles normales. Avec les IUFM, on a espéré raccrocher notre formation de la recherche. Le pari a été à moitié gagné. Aujourd'hui on nous dit que cette formation est caduque. Notre souci, c'est qu'on continue à avoir des personnels de qualité dans les écoles primaires. On nous dit ainsi qu'il y aura quelque chose dans les locaux de l'IUFM à Douai. Mais il faut arriver à dépasser cela : il faut des locaux adaptés pour une formation qui a évolué. Ce qui m'intéresse c'est le type de formation, si elle sera de haut niveau et en nombre, car les places au concours sont en diminution constante. Est-ce que l'on peut former un enseignant sur un tiers de l'année ? On va aller jusqu'où comme ça ? » W