Lille

Dispute futile avant le drame

Le père de famille, retrouvé pendu dimanche avec ses deux garçons de 4 et 7 ans à Boulogne-sur-Mer, s'était disputé avec sa femme pour « un cadre mal accroché », a-t-on appris hier auprès du parquet. La mère de famille était, hier, toujours à l'hôpit...

Le père de famille, retrouvé pendu dimanche avec ses deux garçons de 4 et 7 ans à Boulogne-sur-Mer, s'était disputé avec sa femme pour « un cadre mal accroché », a-t-on appris hier auprès du parquet. La mère de famille était, hier, toujours à l'hôpital où elle a été conduite dimanche soir « en état de choc » après avoir appris la triple pendaison. C'est la veille, en revenant à la maison après un rendez-vous, qu'elle avait constaté que son mari était parti avec les enfants. « Elle s'est dit qu'il était parti faire du vélo avec eux », a expliqué le procureur de Boulogne. Ne les voyant pas revenir, elle a alerté les secours. Selon le médecin légiste, les enfants ont été pendus vers minuit et le père, quatre ou cinq heures plus tard. Selon son épouse, il était « depuis quelque temps jovial à l'extérieur, mais à la maison, renfermé, taciturne voir dépressif ». Il n'a pas laissé de lettre ou de message pour expliquer son acte. Le maire de Boulogne, Frédéric Cuvillier, a annoncé la mise en place d'une cellule psychologique dans l'école fréquentée par les deux enfants. W