Flandre Ateliers surmonte les handicaps

— 

Flandre Ateliers emploie, depuis 1992, 280 salariés handicapés. Et ça marche, l'entreprise ne s'étant jamais aussi bien portée.
Flandre Ateliers emploie, depuis 1992, 280 salariés handicapés. Et ça marche, l'entreprise ne s'étant jamais aussi bien portée. — E. DELPIERRE / 20 MINUTES

Le Mois de l'économie solidaire, ça n'existait pas à l'époque. Flandre Ateliers, c'était, en 1990, le premier dossier défendu par l'organisme financeur Autonomie et Solidarité. Aujourd'hui, l'entreprise créée et dirigée par Hervé Knecht ne s'est jamais aussi bien portée. Au point que son patron s'apprête, courant 2010, à passer la barre des trois cents salariés. Tous sont reconnus comme ayant un handicap qui diminue leur efficience au travail. Hervé Knecht explique qu'« à l'époque, il y avait bien des ateliers protégés, mais sans vraie logique entrepreneuriale ». Une « logique » qui lui a d'ailleurs permis de réorienter avec succès l'activité de son entreprise il y a cinq ans : jadis tournée vers le conditionnement, Flandre Ateliers réalise maintenant 80 % de son chiffre d'affaires dans le secteur tertiaire. Seuls 15 % des revenus proviennent des prestations sociales liées au handicap. « Quand on voit des banques centenaires s'écrouler en trois heures, on comprend que la fragilité n'est pas une tare, mais une caractéristique de l'humain », professe Hervé Knecht. W

O. A.