Un homme retrouvé pendu avec ses deux enfants après une dispute pour une histoire de «cadre mal accroché»

FAIT DIVERS Il n'a laissé aucun mot pour expliquer son acte...

Avec agence

— 

Deux enfants de quatre et sept ans ont été retrouvé pendus avec leur père dimanche à Boulogne-sur-Mer. Un différent familial serait à l'origine du drame. L'homme s'était en effet disputé avec sa femme pour «un cadre mal accroché», a précisé ce lundi le procureur Jean-Philippe Joubert.

Lors d'une déposition à la police, dimanche matin, pour signaler la disparition de son mari et des enfants, l'épouse avait évoqué «une dispute futile». «On s'est disputé pour un cadre qu'il a accroché dans la cuisine et il a très mal pris ma remarque», a-t-elle déclaré, selon le procureur.

Le père avait quitté le domicile depuis samedi


Lundi dans la journée, la mère de famille était toujours à l'hôpital où elle a été conduite dimanche soir «en état de choc» après avoir appris la triple pendaison. Le père, qui travaillait comme cadre pour la société de transformation de poissons Norfrigo, avait quitté le domicile conjugal samedi après-midi avec ses deux garçons.

Les corps des enfants et du père ont été retrouvés dimanche par la police sur les lieux de travail de celui-ci dans le port de Boulogne-sur-Mer vers 16h30.

Pendu 4 ou 5 heures après ses enfants

L'homme était «depuis quelque temps jovial à l'extérieur, mais à la maison, renfermé, taciturne voire dépressif», a indiqué son épouse. Pour le procureur de Boulogne-sur-Mer, celle-ci était pourtant loin de se douter de ce qu'il se passait dans la tête de son mari.

Selon le médecin légiste, les enfants ont été pendus vers minuit et le père quatre ou cinq heures plus tard. Il n'a pas laissé de lettre ou de message pour expliquer son acte.