Un nouveau souffle pour le fret dans la région

— 

« Une révolution ». La direction ­régionale de la SNCF ne manque pas d'ambition pour la déclinaison nordiste du nouveau plan fret présentée hier. Et pour cause. Dès janvier 2010, c'est l'installation à Lille d'une direction ­spécialisée dans les flux sidérurgiques de charbon et de minerai qui lancera la réorganisation nationale de l'entreprise. La nouvelle division nordiste s'occupera en priorité de l'axe Dunkerque-Lorraine, représentant 75 % du transport français en matière de sidérurgie. « La même entité regroupera la commercialisation et la gestion ­opérationnelle du secteur », se félicite Laurent Verschelde, son futur directeur. Lequel a également présenté une ­nouvelle stratégie pour le transport des « wagons isolés ». Avec une stratégie « multiclient », l'opérateur public espère former des trains composites sur une vingtaine de trajets prédéfinis en France, dont quatre au départ de la région. Plus question d'amener le wagon à la ­demande sur des dizaines de sites ­différents. « Ça, c'était le système postal, ce n'est pas notre coeur de métier », commente Laurent Verschelde. W

O. A.