Retour à la case prison

— 

Francis Evrard finira peut-être sa vie derrière les barreaux. Condamné vendredi à trente ans de prison assortis d'une période de sûreté de vingt, il doit encore purger six ans de sa peine précédente. S'il ressort un jour, il aura au moins 89 ans. Le père d'Enis s'est dit satisfait du verdict, mais n'en a peut-être pas fini avec la justice. « Je vais attaquer l'Etat », déclarait-il à la sortie du tribunal, en raison des dysfonctionnements judiciaires apparus dans ce procès. W

G. D.