Cité Philo, t'as tout compris !

Gilles Durand

— 

La conférence de presse de Cité Philo, qui a acceuilli près de 15000 visiteurs l'an passé.
La conférence de presse de Cité Philo, qui a acceuilli près de 15000 visiteurs l'an passé. — C. DHALLUIN / 20 MINUTES

La région Nord-Pas-de-Calais reste engagée dans la production de matière grise. A en croire les organisateurs de Cité Philo, l'an dernier, 12 à 15 000 spectateurs sont venus écouter des spécialistes phosphorer sur la conscience humaine. Depuis treize ans, une équipe d'universitaires cherche à réveiller les neurones de tout un chacun en programmant des conférences-débats philosophiques. Et ça marche ! Voici les raisons transcendantales de ce succès.

G

Première règle : ne pas inviter que des philosophes. Et surtout, éviter les plus médiatiques pour découvrir de vraies idées, avec du fond. Artistes, scientifiques, écrivains ou psy sont toujours les bienvenus. Pendant trois semaines, 198 intervenants de différentes disciplines vont animer 89 rencontres* dans huit villes.

G

Deuxième règle : choisir un thème qui se décline facilement. Cette année, l'usage du temps. Que ce soit en politique ou via Internet, notre rapport au temps a changé. Tout le monde en est conscient et une conférence sur l'illusion de la simultanéité n'attirerait pas forcément les foules. Alors le truc, pour attiser la curiosité, c'est d'illustrer les conférences par des cas concrets, si possible en lien avec l'actualité. Un anthropologue évoquera par exemple l'urgence humanitaire comme responsable d'un sentiment de désespoir dans la population des camps (le 14 novembre).

G

Troisième règle : des modérateurs qui savent animer et relancer un débat. Au premier ronflement dans la salle, une question pertinente, et ça repart.

* Du 12 au 29 novembre à Armentières, Arras, Avion, Bouvines, Lille, Marcq-en-Baroeul, Roubaix et Villeneuve d'Ascq. Avec l'écrivain Pascal Quignard, la psychanalyste Elisabeth Roudinesco... Le programme sur www.citephilo.org.