Le petit Younes toujours introuvable hier soir

— 

Recherches au lac de la Porte-de-France.
Recherches au lac de la Porte-de-France. — C. DHALLUIN / 20 MINUTES

Toujours pas de nouvelles du petit Younes hier soir. L'enfant de 4 ans avait disparu dans la nuit de dimanche à lundi, au Bizet, à la frontière entre la Belgique et la France. Dans un premier temps, une fausse nouvelle avait circulé annonçant la mort du petit garçon. Mais aucun corps n'a été retrouvé hier par les policiers ni par les plongeurs restés jusqu'à la nuit tombée dans l'étang de Porte-de-France et sur la base des Prés-du-Hem à Armentières.

De son côté, la police scientifique a effectué des relevés dans la maison familiale qui est toujours sous scellé ce matin. Lors de sa conférence de presse donnée hier après-midi, la procureur de Tournai, Marie-Claude Maertens, a avoué n'exclure, ni ne privilégier aucune piste. Les parents de l'enfant avaient été entendus lundi matin par la police locale, puis de manière plus approfondie par la police fédérale. Selon les explications des parents et du frère de Younes, une dispute a éclaté au sein du couple dimanche soir. La mère a indiqué avoir temporairement quitté la maison au milieu de la nuit. Younès aurait profité d'une porte laissée ouverte pour quitter le domicile familial pieds nus et vêtu légèrement. Les recherches doivent reprendre ce matin, avec un espoir toujours plus mince de retrouver l'enfant vivant. W