Nitrochimie prend un sursis

— 

C'est finalement le 6 mai 2010 qu'aura lieu le procès de Nitrochimie, prévu hier, en correctionnel à Béthune. Rappel des faits : en 2003, une explosion se produit dans l'usine classée Seveso de Billy-Berclau, coûtant la vie à quatre salariés. Depuis, les familles des victimes tentent de prouver la responsabilité de l'entreprise qui, de son côté, cherche à gagner du temps. « Leur ligne de défense a changé et laisse sous-entendre que le responsable serait une des victimes. Ce n'est pas très élégant », regrette Patrick Zehnder, avocat d'une des familles touchées. Ces dernières devront donc attendre pour savoir ce qui s'est passé. W

G. D.