Coca-Cola secoue ses canettes

Gabriel Thierry

— 

L'usine Coca-Cola de Bierne-Socx produit 400 millions de canettes par an.
L'usine Coca-Cola de Bierne-Socx produit 400 millions de canettes par an. — O. TOURON / 20 MINUTES

Cela ressemble à un plan carbone à l'envers. Pourtant située à seulement 30 km de Coca-Cola, son principal client basé à Bierne-Socx, l'usine de canettes Rexam, à Gravelines, va fermer ses portes à la fin de l'année. Après le comité d'entreprise extraordinaire, les salariés pourraient décider aujourd'hui d'assigner en justice leur employeur. Ils contestent les raisons économiques invoquées pour la fermeture du site : manque de rentabilité et « surcapacités de production du marché en Europe ».

En attendant cette action en justice, les 400 millions de canettes annuelles vendues à Coca devront être fabriquées ailleurs, dans les autres usines du groupe Rexam, n° 1 mondial des canettes. Le directeur du site de Gravelines, Christian Cantaux, précise : « La zone raisonnable de chalandise, c'est 500 km. Plus loin, le coût de transport devient prohibitif. » Pourtant, selon des sources syndicales, la fabrication des canettes pourrait échoir à l'usine de Wakefield, près de Leeds, en Angleterre... A 510 km de l'usine Coca. Pas vraiment la porte à côté. Ce transfert pourrait rendre plus incompréhensible encore, aux 138 salariés, la décision de fermer le site de Gravelines, qui affichait une trésorerie de 74 millions d'euros et aurait dégagé en 2008 un résultat opérationnel de six millions d'euros. « L'usine travaillait avec notre service qualité, rappelle Fabrice Vangreuenynghe, délégué CGT à Coca-Cola. On nous dit qu'il n'y aura pas de problèmes d'approvisionnement. En fait, ils vont mettre une pression phénoménale sur Rexam. » W