Nungesser toujours au stade de l'angoisse

— 

Plus compliqué que prévu. C'est demain que la cour administrative d'appel de Douai doit examiner le recours formé contre la suspension des travaux du stade de football de Valenciennes, Nungesser-2. Lorsque le tribunal administratif de Lille a annulé le permis de construire, le 9 juillet dernier, Francis Decourrières, le président du VAFC, avait estimé qu'il s'agissait « seulement d'une suspension de quelques mois, le temps de mettre les choses en ordre ». Il pensait alors à l'insuffisance des études d'impact sur les nuisances sonores. Pourtant, l'un des quatre motifs retenus par le tribunal ne se règle pas en quelques mois : il s'agit de la non-conformité de l'édifice avec le plan local d'urbanisme (PLU).

L'enceinte empiète en effet sur le périmètre d'un ancien projet de contournement de Valenciennes, toujours indiqué au PLU. Sa modification doit être avalisée par les communes environnantes, ce qui représente une procédure longue et fastidieuse. Problème : la construction du stade est déjà achevée aux deux tiers. W

O.A.