« Pour les jeunes profs, ça devient problématique entre différents établissements »

— 

DR

« Pour ma part, à deux ans de la retraite, cette rentrée n'a rien de particulier. Mais pour les jeunes profs, ça devient problématique de devoir jongler entre différents établissements. Pour certains, c'est la septième ou huitième année qu'ils n'ont pas de postes fixes. En ce qui me concerne, je ne vois rien de négatif. Au contraire, je me suis battu longtemps pour sauvegarder l'enseignement de l'allemand, qui me semble indispensable en Europe. Les jeunes qui font des études d'ingénieurs en ont besoin. En général, l'apprentissage des langues en France restera un problème de motivation tant que les médias traduiront au lieu de sous-titrer. » W