« Le programme est une palette de couleurs »

— 

Un coup de coeur dans la prochaine saison du Centre chorégraphique national* ?

Carolyn Carlson : Je défends tous les spectacles. Le programme, c'est une grande palette de couleurs : la joie avec la pièce des SlovaKs ou la poésie visuelle d'une compagnie chinoise. il faut varier les propositions.

Votre prochaine création se fait à partir d'un texte. C'est la première fois ?

J'avais déjà travaillé sur un récit, Le roi penché, mais cette fois, c'est un texte philosophique de Michel Onfray, Le recours aux forêts. Un texte passionnant qui évoque un rebelle partant vivre seul dans la forêt. La nouveauté pour moi, c'est de suivre un texte, car pour construire mes spectacles, j'écris toujours une poésie.

D'autres projets ?

Un travail avec des adolescents en difficulté venus de différents pays européens est prévu fin 2010. Un projet est également en cours avec Bartabas pour 2011 dans le stade parc de Bruay-La Buissière. Normalement, je termine mon dernier mandat en 2012. Une voyante m'a dit que c'était l'année de la fin du monde. On verra.

Recueillis par Gilles Durand

* 03 20 24 66 66. Les abonnés peuvent assister aux répétitions publiques et à certains ateliers une fois par trimestre.