Lille

Arras s'assoit sur les personnes handicapées

Preuve supplémentaire des problèmes financiers que connaît le festival d'Arras, l'organisation se montrait hier incapable de mettre simplement quelques chaises à disposition des handicapés. Virginie Prévost n'a pas de chance. Opérée du coeur il y...

Preuve supplémentaire des problèmes financiers que connaît le festival d'Arras, l'organisation se montrait hier incapable de mettre simplement quelques chaises à disposition des handicapés. Virginie Prévost n'a pas de chance. Opérée du coeur il y a quelques mois, elle doit rester assise et, à ce titre, bénéficie d'une carte d'handicapée. Son tort : ne pas se déplacer en fauteuil roulant. Sinon, elle aurait été prioritaire pour accéder à la plate- forme pour personnes à mobilité réduite.

« Pour des raisons de sécurité, il nous est interdit de mettre des chaises sur le site », plaide-t-on chez FLP. Sauf pour les stands des partenaires, où on pourra déguster les petits fours assis. Pour l'an prochain, les handicapés n'ont plus qu'à monter un partenariat avec le festival. W

G. D.