Vanneste débouté face à Romero

— 

Christian Vanneste a bien été diffamé, mais pas « en tant que député ». Comme en première instance, la cour d'appel de Paris a débouté, hier, le député (UMP-CNI) du Nord de ses poursuites contre le conseiller régional (DVD) Jean-Luc Romero. Il lui reprochait simplement d'avoir diffusé sur son blog des propos désobligeants à son encontre, en 2006. Ces écrits émanaient d'un internaute qui disait au sujet de Christian Vanneste : « Il va vous faire le coup de son habituelle démagogie : "Non mais je n'ai rien contre les homos (je souhaite juste leur extermination dans des chambres à gaz)". » Hier, la cour d'appel de Paris a jugé que ces propos étaient bien diffamatoires.

Pour autant, elle a débouté Christian Vanneste estimant qu'il n'avait pas été diffamé « en tant que député » mais en tant que personne. Or, la poursuite concernait « une diffamation publique envers un citoyen chargé d'un mandat public ». W