Derniers instants de campagne

— 

La bataille pour la mairie de Hénin-Beaumont touche à sa fin. La liste divers gauche de Daniel Duquenne (arrivée 2e dimanche avec 20,2 % des voix), soutenue par tous les partis de gauche et l'UMP, organisait hier soir dans la salle Debeyre, à Beaumont, son ultime réunion publique avant le second tour de dimanche. Son concurrent du premier tour, Pierre Ferrari (17 % des suffrages), avait prévu d'y « envoyer un représentant ». Daniel Duquenne, lui, espère toujours battre le FN malgré un retard de 19,5 points et 2 000 voix sur Steeve Briois : « Le total de nos soutiens du premier tour fait 60 %, et il nous faut 50,01 % pour gagner. C'est faisable. » Réponse dimanche. W

O. A.